Azienda Agricola Tommaso Masciantonio

Azienda Agricola Tommaso Masciantonio

Au coeur des Arbuzzes s'étendent les oliveraies de Tommaso Masciantonio. Son Crognalegno n'est pas filtré mais décanté. Une véritable explosion gustative !

Une magnificence sauvage

Le Monte Amaro surplombe, impassible, le panorama qui se déroule à ses pieds. L’imposant massif rocheux se trouve en plein coeur du parc national de Majella, au centre des Abruzzes. Sur les sentiers de randonnée, on s’émerveille d'une faune et une flore uniques regroupant beaucoup de varitétés endémiques. Sur le plateau du parc national s’étend une mer argentée d’oliviers, traversée de routes de campagne. La zone est marquée par un climat propice à la culture de l‘olive. Des hivers froids et des étés chauds et venteux complétés par des sols calcaires, font de cette région du Chieti un paradis des amateurs d’huiles d‘olives. L’une des meilleures huileries de la région est celle de la famille Masciantonio.
Abruzzes

Profil de la région

Trois générations

Dès 1874, la famille a commencé à cultiver les variétés d’olives Crognalegno, Gentile di Chieti et Intosso, sur le plateau du Caprafico. En 1948, le premier pressoir à olives a été mis en place. Sur les 40 hectares de terre, 14 sont consacrés à l’oliveraie, avec environ 5.000 arbres. Trois générations vivent sous un même toi : la grand-mère de 86 ans, Nonna Masciantonio, assiste aujourd’hui encore Pappa Masciantonio dans l’entretien de l‘oliveraie. Le destin a voulu que leurs enfants, Tommaso et Sabrina, élèvent eux-mêmes leurs enfants dans la tradition de l’entreprise familiale.

Voilá comment naît le Crognalegno

Tommaso est un homme paisible et introverti. Mais dès qu’il parle de ses huiles, une flamme de passion éclaire ses yeux. La période de la récolte est pour Tommaso toujours aussi captivante, même après toutes ces années. Á l’aube, alors que les terres sont brumeuses, on commence la récolte des olives encore vertes. Il s’agit d’être rapide ! Récoltées à la main, les olives arrivent sans délai dans l‘huilerie. Les fruits sont d’abord lavés, puis pressés sous une pierre de granit lors de la gramolatura, ou "mélange lent". Enfin, la purée d’olives est étalée par couche sur un tapis et pressée hydrauliquement à 27 C° maximum. Le tout sous le regard attentif de Pappa Masciantonio.

La décantation

Tommaso nous révèle la caractéristique de son huilerie par rapport aux autres producteurs : „Notre Crognalegno n’est pas filtré mais décanté pendant 3 mois“. Lors de la décantation, des microparticules (matières en suspension) se déposent sur le fond. „On ne retrouve que quelques petites particules microscopiques dans notre Crognalegno. C’est ainsi que l’on retrouve ce caractère fruité unique, à l’acidité prononcée“, explique fièrement Tommaso. Le stockage se fait dans des cuves en acier hermétiques entre 12 et 20 C°. Cela évite l’oxydation de l’huile et permet d'en conserver toute la fraîcheur.