Scamorza – un petit sac de fromage

Fromage, Pouilles

Fabrication de la scamorza

La Scamorza se classe à l’instar du provolone et de la mozzarella dans le groupe des fromages filata. C’est ainsi que l’on désigne la plupart du temps les sortes de fromages du sud de l’Italie qui sont fabriqués selon la méthode filata, pendant laquelle le caillage est recouvert d’eau bouillante. La pâte dure est ensuite mélangée et modelée en plusieurs pâtes de plus ou moins la même taille. Une caractéristique de la scamorza est sa forme en poire ou en petit sac serré au milieu avec de la ficelle.  

Scamorza Affumicata

Scamorza affumicata

Propriétés de la scamorza

Les Pouilles sont surtout connues pour la fabrication de la scamorza, principalement dans la province de Bari. En plus de sa forme typique, la scamorza possède aussi d’autres propriétés qui la différencient d’autres sortes de fromages italiens. Parmis celles-ci il y a sa couleur avec une croûte allant du jaune foncé au marron clair et une masse de fromage très claire. Contrairement à la mozzarella, la scamorza a une masse très compacte. Le taux de gras est entre 40 et 50%. En plus des variantes pures, il existe aussi la scamorza fumée, la scamorza affumicata. Très très bonne lorsque l’on aime le fromage fumé.

Utilisation de la scamorza

En principe la scamorza peut être utilisée partout là où la mozzarella peut l’être. Elle fond un peu mieux que la mozzarella et est donc parfaite pour gratiner. La variante fumée donne une excellente impression sur un plateau de fromages. Puisque la pâte est plus compacte que la mozzarella, la scamorza est dégustée aussi en fromage de table.

One Response to “Scamorza – un petit sac de fromage”

  1. […] Scamorza ist ein italienischer Käse, der ähnlich wie Mozzarella hergestellt wird, allerdings geräuchert ist und eine bessere Schmelzeigenschaft hat. Wer wie ich Mozzarella im Geschmack etwas langweilig findet, sollte unbedingt den Scamorza probieren. Ihr bekommt ihn in Deutschland an jeder guten Käsetheke. Mehr Infos zur Herstellung findet ihr z.B. bei blog.gustini.de. […]

Commenter cet article